Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
militaires-chretiens

Coeur en berne

4 Mai 2020 , Rédigé par Union des Militaires Chrétiens de France Publié dans #Coeur en berne

Coeur en berne

Lundi 4 mai 2020, lors d’une opération visant un groupe armé terroriste dans le Liptako malien, le 1re classe Kévin Clément du 1er régiment étranger de cavalerie (1er REC), est mort pour la France dans l’accomplissement de sa mission au sein de l’opération Barkhane. L’armée de Terre adresse à sa famille, à ses proches et ses frères d’armes ses plus sincères condoléances.

Né le 5 juin 1998 à Luxeuil les Bains, le légionnaire de 1re classe Kévin Clément a accompli toute sa carrière au 1er régiment étranger de cavalerie de Carpiagne.

Il s’engage le 15 septembre 2017 au sein de la Légion étrangère. Après sa formation initiale au 4e régiment étranger, où il se distingue par son excellent état d’esprit, il est affecté au 1er régiment étranger de cavalerie le 1er février 2018. Réussissant brillamment la certification pratique, il occupe la fonction de combattant embarqué au 1er escadron.

En 2019, il suit une formation aux techniques spécialisées d’auxiliaire sanitaire et participe à une mission de courte durée en Martinique lors de laquelle il reçoit, avec son peloton, une lettre de félicitation de niveau divisionnaire pour les excellentes qualités démontrées lors du stage d’aguerrissement au 33ème RIMa. Il reçoit également la médaille de la Défense nationale échelon bronze.

Cherchant constamment à progresser et toujours très impliqué à l’instruction, il est remarqué par ses supérieurs comme un légionnaire très prometteur. Camarade d’exception, son esprit de cohésion est reconnu de tous et son goût de l’effort comme sa loyauté sont particulièrement appréciés. Toujours volontaire, il est déployé en opération extérieure au Mali au sein de la force Barkhane en février 2020, en tant que combattant embarqué au 1er escadron. Grâce à ses remarquables qualités, il est décoré de la médaille outre-mer avec agrafe Sahel.

Le 4 mai 2020, il est pris à partie alors que son peloton est engagé dans une action de combat contre les groupes armés terroristes dans le Liptako malien. Grièvement blessé par balle à la tête, il est pris en charge par l’équipe médicale et évacué vers Gao, où il décède des suites de ses blessures.

Le légionnaire de 1re classe Kévin Clément était célibataire sans enfant.

Il est mort pour la France, dans l’accomplissement de sa mission.

Source Défense / Armée de Terre

1er régiment étranger de cavalerie

Le 1er régiment étranger de cavalerie (1er REC) d'Orange appartient à la 6e brigade légère blindée (6e BLB).

Histoire

Le 1er REC est créé en 1921 à Sousse, en Tunisie, à partir de russes blancs du 2e REI. Le régiment s'est battu à cheval, en Syrie puis au Maroc. Il se motorise partiellement à partir de 1929, avant de passer sur automitrailleuses et chars légers pendant les campagnes de France, en 1940, de Tunisie, en 1943, et de libération de la France en 1944-1945. Le 1er REC s'illustre notamment à Colmar, puis pénètre en Allemagne et en Autriche. Après la guerre d'Indochine, où le régiment brille par sa capacité d’adaptation en adoptant les fameux Crabes et Alligators, puis celle d’Algérie, où il se remotorise sur EBR, le régiment s’installe à Orange le 22 octobre 1967. Dès lors, le 1er REC a participé à tous les engagements de l’armée française :  Tchad en 1978, Liban en 1983, Iraq de 1990 à 1991, Cambodge de 1992 à 1993, opération ISKOUTIR (Djibouti) en 1992, Bosnie à plusieurs reprises entre 1992 et 2002, RCA en 1996, Congo en 1997 et  Kosovo entre 1999 et 2001, Côte d'Ivoire à plusieurs reprises entre 2003 et 2006, en Afghanistan entre 2005 et 2011, Mali depuis début 2013, et RCA depuis 2014.

Le 11 juillet 2014, il déménage d’Orange à Carpiagne, après 47 ans dans la cité des Princes.

Implantation

Le 1er Régiment étranger de cavalerie est stationné sur le camp de Carpiagne depuis le 11 juillet 2014. Bénéficiant d'une superficie de 1500 hectares, au cœur du Parc national des Calanques, le camp offre un potentiel remarquable pour les activités de préparation opérationnelle du régiment : champs de tir, zones de manœuvre à pied et en engin blindé, zones dédiées à l'instruction. Il est de plus idéalement situé à proximité de la plateforme aérienne d’Istres et de la plateforme maritime de Toulon.

1er Régiment étranger de cavalerie
Camp de Carpiagne
BP 81460
13785 Aubagne cedex

Mission 

Le 1er REC bénéficie d’une double unicité : seul régiment de la Légion étrangère spécialisé dans le domaine « combat des blindés » et seul régiment de la Légion étrangère au sein de l’arme blindée cavalerie. Equipé d'AMX 10 RC-R, de VBL de reconnaissance et à capacité anti-char, il est l'un des deux régiments de cavalerie blindée de la 6ème Brigade légère blindée. 

Fort de sa double unicité et de ses engagements opérationnels permanents, le 1er REC s’appuie sur une forte culture opérationnelle et offre la souplesse, la puissance de feu et la rapidité d'exécution exceptionnelle caractéristiques de la cavalerie légère blindée, combinées à la rusticité et à la rigueur de la Légion étrangère. Ainsi, le 13 janvier 2013, en moins de 48h, le 3e escadron et l'ECL sont déployés sur l'opération Serval à partir du Tchad et participent, avec leurs blindés, aux offensives de Bamako vers Tombouctou et de Sevare vers Gao, repoussant les groupes armés djihadistes au Nord du Niger. Au cours de l'été 2013, le régiment est déployé simultanément en Côte d'Ivoire, au Mali et à Djibouti.

Depuis les années 70, le 1er REC a participé à toutes les opérations extérieures et intérieures de l’armée de Terre. Il se prépare actuellement à plusieurs projections sur le sol africain cet été.

Composition 

7 escadrons

  •  1 escadron de commandement et de logistique (ECL) selon le modèle cavalerie blindée 2016,
  •  1 escadron administratif et de soutien (EAS).
  •  3 escadrons blindés sur AMX 10 RC-R et VBL,
  •  1 escadron d'éclairage et d'investigation (EEI).

Matériel 

48 AMX 10 RC

Source Défense / Armée de Terre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article