Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
militaires-chretiens

Le décès de notre frère Hervé CORRE

3 Décembre 2019 , Rédigé par Union des Militaires Chrétiens de France

La promesse de la résurrection est notre consolation !

La promesse de la résurrection est notre consolation !

Nous venons d'apprendre le départ à 97 ans notre frère Hervé CORRE vers la Patrie Céleste, rejoindre son Sauveur et Seigneur !

Il fut avec notre frère André VALLICCIONI la première équipe dirigeante de l'Union des Militaires Chrétiens de France.

Ce sont eux qui l'on créé et j'ai eu le privilège de les rejoindre très rapidement et de participer à la naissance et l'évolution de cette association qu'ils avaient voulu fonder sur la Parole de Dieu.

Le meilleur hommage à rendre à notre frère c'est de partager avec vous tous, frère d'armes et fidèles amis, la dernière exhortation qu'il avait voulu nous transmettre, lisez la comme les derniers mots d'un soldat du Christ :

LE CHRÉTIEN  NÉ DE NOUVEAU

PEUT-IL  SE  GARDER  LUI-MÊME ?

 Question posée à ceux qui aiment l’étude de la bible, Parole de Dieu
 

En 1 Jean 5.18 dans la version Louis Segond 1910 (LSG) qui est celle qui est la plus lue dans les milieux protestants et évangéliques il est écrit,  ainsi que dans d’autres versions moins connues: « Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche point ; mais celui qui est né de Dieu se garde lui-même, et le malin ne le touche pas ».  À première lecture, l’idée que nous pouvons nous garder nous-mêmes dans le domaine spirituel peut être d’autant plus acceptée qu’elle flatte notre ego.

 

Notons que ce passage fut corrigé dans la version Louis Segond révisée 1978 hélas moins connue et appelée La Colombe,  qui corrige avec justesse: …celui qui est engendré de Dieu (Jésus) le garde. Mais la version que l’on lit généralement, c’est la première citée plus haut.

 

J’ai demandé à  un ami proche de me dire s’il pouvait se garder lui-même, et il m’a répondu  « Ben oui », sans doute parce qu’il l’a lu ainsi.   Il aurait même pu ajouter comme l’apôtre Paul, et à juste titre: Je n’ai rien à me reprocher… (1 Cor.4.4).  Beaucoup auraient pu me donner la même réponse, se fiant à cette traduction.

C’est pourquoi j’ai pensé utile de vous présenter ce texte, bien que cette erreur d’interprétation ne soit pas capitale.  

 

Même né de nouveau, baptisé dans le Saint Esprit, fidèle au Seigneur, pourrions-nous résister seul aux plus puissantes tentations ? « Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces. » 1 Cor.10.13. Ainsi, sans sa garde constante, le diable se déchaînerait irrésistiblement,  alors que ces forces spirituelles sont limitées.

 

Pourrions-nous dire : Saint Esprit, tu m’as conduit jusque là où je suis devenu. Maintenant je suis fort et je pourrai me garder seul, et je te remercie.

Alors pourquoi toutes ces mises en garde, ces avertissements dans la bible ?

 

La réponse est heureusement correctement donnée dans la majorité des versions connues, outre la version La Colombe précitée. Voyons ce que dit  Parole Vivante par A.KUEN.

« Nous savons, du reste, qu’aucun enfant de Dieu ne vit dans le péché. Le fils de Dieu l’a pris en charge et il le garde ».

 

Citons encore la version œcuménique TOB, version relativement récente et bien documentée en général, qui dit mieux encore : « mais l’Engendré de Dieu (Jésus) le garde », « L’engendré de Dieu » correspond bien au terme grec, qui est l’original.


Dieu nous demande de ne placer notre confiance ni en  nous-mêmes, ni d’ailleurs en  une autre personne, aussi réputée et valeureuse soit-elle, mais qu'en  Dieu seul.  « Maudit soit l’homme qui se confie en l’homme » Jérémie 17.5.

On peut lire aussi 2 Cor.1.9 ; Phi.3.3 ; Prov. 3.5, 28.26…

 

Ainsi, nous pouvons rendre grâce à un Dieu d’amour qui promet de nous garder jusqu’à la fin, de rendre son œuvre parfaite…si nous plaçons toute notre confiance en Lui.

 

NB - Ne blâmons évidemment pas la version LSG, excellent et laborieux travail de toute la bible fait par un seul homme, ouvrage très apprécié en général. Sachons que la traduction d’une langue ancienne, dont les mots ont parfois  disparu ou ont un sens devenu différent, est chose délicate.

C’est pourquoi il existe tant de traductions, chacune pouvant compléter l’autre.  A.KUEN expose  d’ailleurs cette notion de façon développée en 7 points, page 10  introduction de son ouvrage Parole Vivante.

 

Hervé CORRE

 

Au revoir Hervé, tu as rejoint André, tu n'as fait que nous précéder en échelon précurseur, car c'est ça l'ultime but de l'Union des Militaires Chrétiens de France, que le maximum de militaires de France soient un jour dans les rangs des ceux qui déposeront les armes aux pieds du Seigneur de Gloire.

 

La promesse de la résurrection est notre meilleure consolation de la peine que nous avons de ton départ.

 

Pour mieux le connaître voir cet article du Blog

 

Major (R) Pierre-Antoine ELDIN

chargé de communication UMCF

Le décès de notre frère Hervé CORRE

Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés,
 en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés.

Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité.
Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite : La mort a été engloutie dans la victoire.
O mort, où est ta victoire ? O mort, où est ton aiguillon ?

L’aiguillon de la mort, c’est le péché ; et la puissance du péché, c’est la loi.
Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ !
Ainsi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l’œuvre du Seigneur, sachant que votre travail ne sera pas vain dans le Seigneur.

1 Corinthiens ch.15 v.51 à 58

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BARTOLO 03/12/2019 14:44

Triste et confiant à la pensée de nous retrouver un jour auprès de Celui qui nous a uni ! Merci à tous ceux qui continuent sur cette voie auprès de tous les militaires chrétiens.
Merci au Seigneur d'avoir recueilli auprès de toi nos bien aimés frères qui nous ont été en grande bénédiction de Sa part.
Bien cordialement à vous
Fabien Bartolo